Les avantages du traitement par ondes de choc

Les avantages du traitement par ondes de choc

L'utilisation des ondes de choc pour soigner traumatismes et pathologies se décline selon deux approches différentes : la thérapie par ondes de choc focales et la thérapie par ondes de choc radiales (TROc ou Shockwave). Fonctionnant à base d'ondes de choc à moyenne et basse énergie, la thérapie TROC est moins invasive que la thérapie par ondes focalisés à haute énergie. Les ondes de chocs sont des impulsions mécaniques générant une forte augmentation de pression au niveau des tissus douloureux à traiter. L’inflammation ainsi créée permet d’enclencher plusieurs processus chimiques et physiques lors de la diffusion et de l’assimilation des ondes dans le corps. Cela entraîne une stimulation des tissus et accélère par conséquent le processus de cicatrisation. Les traitements par ondes de choc en kinésithérapie constituent l’usage le plus fréquent de l'utilisation des ondes de choc radiales en matière sanitaire.

Les modalités de traitement des douleurs et maladies

La thérapie par ondes de choc radiales nécessite l’usage d’un appareil Shockwave qui transmet au corps humain une onde de pression mécanique tels l’ENPULS 2N ou l’ENPULS PRO. Ces appareils transmettent l’énergie produite par les ondes de choc radiales au niveau de la tête de traitement, avec une pression et une fréquence réglable. Cette technologie permet de traiter différents types de douleurs, de blessures et de pathologies, qu'elles se présentent sous forme de troubles osseux, de problèmes tendineux, de troubles du tissu conjonctif, de problèmes musculaires ou de troubles neurologiques.

Les affections les plus fréquemment traitées par les ondes de choc radiales concernent :

  • les calcifications,
  • les tendinopathies rotuliennes,
  • les épicondyles latéraux,
  • les syndromes de stress tibial,
  • les hypertonies spastiques,
  • les achillodynies,
  • les épicondylites,
  • les exostoses,
  • les déchirures musculaires à répétition,
  • les fasciites plantaires,
  • les douleurs cervicales et dorsales ,
  • les blessures du sport,
  • les enthésopathies,
  • les fibromyalgies.

Les réglages des appareils à ondes de choc radiales différent en fonction de la pathologie à soigner. Ainsi dans le cadre d'un traitement par ondes de choc de l'épine calcanéenne, le paramétrage de l'appareil diffère de celui utilisé pour les déchirures musculaires répétées.

Les effets thérapeutiques des ondes de choc radiales

Les ondes de choc agissent de diverses façons sur le corps en entraînant un effet antalgique. Les chocs à répétition permettent de libérer localement les endorphines (hormones sécrétées par le cerveau en situation de stress ou à la suite d’un effort). Ils contribuent aussi à la diminution du taux des neurotransmetteurs de la douleur, appelés substances P. Cela entraîne une réduction significative des sensations douloureuses durant les sessions de traitement.

Les ondes de choc radiales ont également un effet défibrosant sur les tissus. Elles favorisent la cicatrisation rapide de ces derniers en créant des microlésions et en assurant une surproduction de collagène. Les tendons cicatrisent plus vite et deviennent par conséquent plus résistants et plus solides. À cet effet s’ajoute une action vasculaire qui se présente par l’augmentation des protéines de croissance : BMP, VEGF ou eNOS (endothelial Nitric Oxide Synthase). Leur sécrétion influe sur l’élaboration de nouvelles artérioles, facilitant ainsi l’apport sanguin et la bonne oxygénation des tissus durant la guérison.

Les ondes de choc radiales ont aussi une action décalcifiante au niveau des tissus organiques, notamment des tendons. Ces ondes acoustiques favorisent la circulation de sang dans la zone située autour des calcifications. Ces dernières étant des dépôts et des fixations de sels calcaires dans les tissus, qui provoquent des tendinites chroniques.

En matière d’efficacité, cette technique thérapeutique permet d'obtenir de bons résultats (75 % à 80 % d'efficacité). Elle permet d'obtenir une réduction rapide de la douleur chez le patient tout en améliorant sa qualité de vie. Celui-ci peut alors à nouveau avoir une activité physique modérée, en dessous d’un seuil de douleur prédéterminé.

Les domaines d'utilisation des ondes de choc radiales

Si l'utilisation des ondes de choc pour la kinésithérapie est connue, le traitement par ondes de choc est également en usage croissant dans les secteurs de la médecine sportive, de la physiothérapie et de l'orthopédie. Dans le domaine sportif par exemple, son application permet de traiter l’ensemble des affections chroniques et des affections musculo-squelettiques. Les ondes de choc radiales améliorent l’efficacité des traitements utilisés par les médecins du sport. Les pathologies guérissent ainsi plus rapidement et la cicatrisation des blessures est accéléré. Les sportifs de haut niveau peuvent aussi continuer leurs entraînements durant leurs convalescences.

Il existe toutefois un certain nombre de situations dans lesquelles l’utilisation des ondes de choc radiales peut être contre-indiquée :

  • Grossesse,
  • Infection,
  • Tumeur,
  • Possession d’un Pacemaker,
  • Pathologie de croissance,
  • Suivi d’un traitement anticoagulant
  • etc.

La thérapie par ondes de choc radiales ne peut être utilisée sur certaines parties du corps tels le tronc, mais également pour les zones corporelles en croissance.

All comments

Leave a Reply